Hush de Kate White

Publié le par Le-coin-litteraire

hush.jpg

 

 

 

 

Titre : Hush

 

Auteur : Kate White

 

Edition : Marabout

 

Publication : Juin 2010

 

Nombre de pages : 380

 

 

4ème de couverture

 

Lorsque Lake Warren apprend que son ex-mari exige la garde de leurs enfants, elle est persuadée que sa situation ne peut pas empirer. Le bon côté des choses, c'est qu'elle vient de passer la nuit avec le séduisant Dr Keaton, avec qui elle travaille dans une clinique d'insémination artificielle. Mais au matin, elle découvre le cadavre de Keaton dans une mare de sang Pour ne pas risquer la garde de ses enfants, elle doit mentir à la police et découvrir elle-même la vérité. Elle ne tarde pas à comprendre qu'elle est dangereusement proche des secrets sordides de la clinique et de Keaton. Peut-elle tout arrêter avant qu'il ne soit trop tard ?

 

-----

 

Note : Je remercie le forum Livraddict ainsi que les éditions Marabout pour ce partenariat

 

 

Mon avis

 

 

Pour être parfaitement honnête, il faut avouer que je reste sur ma faim avec ce roman. Mais avant d’aller plus dans le détail, je tiens à dire tout de même que j’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur. C’est le premier roman que je lis de Kate White, et j’ai été agréablement surprise par sa plume qui reste fluide tout au long de l’histoire. Il n’y a jamais de  descriptions lourdes qui vous empêchent de progresser.

 

Cependant, c’est l’intrigue en elle-même qui ne m’a pas enthousiasmée plus que ça. J’ai commencé par trouver le début très lent. Il faut du temps que pour l’intrigue se mette en place, ce qui a freiné ma lecture. Ceci est la première phase. Puis dans la seconde phase, là, par contre j’ai été totalement happée par l’histoire, j’avais tellement envie de connaître la suite qu’il m’était impossible de tenir ma résolution à savoir «  A la fin de ce chapitre j’arrête ». Pendant plus d’une centaine de pages je me suis dit que l’histoire avait réellement démarrée et qu’elle avait toutes les chances d’être superbe. Pourtant, ce que j’attendais n’est pas venu. Sur la première de couverture la phrase «  ce que vous ne dîtes pas, peut vous tuer » avait retenu toute mon attention et elle me revenait sans cesse à l’esprit tandis que je poursuivais ma lecture. J’étais persuadée que la fin allait être une explosion, quelque chose qui vous reste des semaines après avoir terminé votre lecture. Et ce quelque chose n’est jamais venu. Je n’aime pas beaucoup ces fins à la «  happy end », fin que j’ai d’ailleurs trouvée un peu bâclée. On se dit «  alors c’est tout ? » et son secret alors ? Elle s’en tire simplement comme ça ?

 

Et jusqu’à la dernière page cette phrase m’est revenue en tête avec l’espoir que la chute serait superbe. Voilà pourquoi j’ai été déçue. L’intrigue est bien menée, certes, le mobile du meurtre également mais finalement trop banal pour rester graver longtemps. J’ai passé un agréable moment de lecture, je ne dirai pas le contraire mais ce n’est pas un coup de cœur.

 

 

 

 

Publié dans Lettre W

Commenter cet article

Coeur de livres 03/07/2010 10:04



La première de couv me donnait très envie de lire ce livre, mais je pense attendre de voir quelques autres critiques avant de me laisser tenter.



June 29/06/2010 20:32



Je suis complètement d'accord avec toi à propos de la banalité du mobile. Mais à part ça, j'ai vraiment bien aimé ce roman !



Pickwick 22/06/2010 23:51



Déçue par la fin aussi (mais où est le sordide annoncé ? Et le happy end, pfff) mais pas seulement !



Le-coin-litteraire 25/06/2010 21:29



Je suis bien d'accord ! Cette petite phrase sur la couverture me faisait pourtant rêver !



Mariiine 14/06/2010 21:34



J'avais repéré ce livre en librairie recemment et je pense bien me laisser tenter une prochaine fois ^^